Miss Sri-Lanka, Pushpika De Silva hospitalisée pour des blessures au crâne

Miss Sri Lanka

Alors que le Sri Lanka élisait sa reine de beauté, lors d'une émission retransmise en direct à la télévision sri-lankaise, apprenant que la Miss fraîchement élue était divorcée, Caroline Jurie l’ancienne tenante du titre (également Miss Monde 2020 !) lui a vivement retiré sa couronne puisqu’elle n’avait pas respecté le règlement, lui causant de légères blessures qui l'ont conduite à l'hôpital. On peut trouver bizarre que l’organisation de Miss Sri Lanka n’ait vérifié cette information qu’après le couronnement de la Miss.

Caroline Jurie, Miss Monde 2020 a été arrêtée, pour avoir violemment arraché la couronne qu'elle venait de remettre à Miss Sri Lanka, une jeune femme nommée Pushpika De Silva. La scène s'est déroulée dimanche 4 avril 2021 sous les yeux écarquillés des téléspectateurs!

"Nous avons arrêté Jurie et sa collaboratrice Chula Manamendra, après une plainte pour coups et blessures", a ainsi déclaré le chef de la police locale. La jeune femme a été libérée sous caution dès jeudi.

Son audience au tribunal a été fixée au 19 avril prochain.

Pushpika De Silva, brièvement privée de sa couronne, a finalement récupéré sa couronne, et obtenu des excuses de la part de l'organisation Miss Sri Lanka. Pas pour l'humiliation subie sur le plateau, mais en raison d'une erreur: la jeune femme n'est pas divorcée (officiellement), mais séparée. Hospitalisée pour des blessures au crâne, elle avait indiqué qu'elle souhaitait porter plainte.

Selon le Guardian, qui relaie l'information, Miss Sri Lanka avait proposé d'abandonner sa plainte, si Caroline Jurie faisait des excuses publiques, ce qu'elle a refusé de faire.

"Je peux pardonner, mais pas oublier", a lancé Miss Sri Lanka, qui avait profité de cette tribune, mardi pour rendre hommage aux mères célibataires, comme elle.

Vidéo de la scène

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 10 Avril 2021

Autour de ce sujet