L'Education nationale algérienne très active pour l'aide aux élèves

Eleves 3

Le ministère de l’Education nationale algérien a émis, samedi, une instruction relative à la prise en charge pédagogique et psychologique des élèves candidats aux épreuves du Brevet d‘enseignement moyen (BEM) et du Baccalauréat avant et durant les examens.
Et c’est une excellente initiative, selon nous.

Cette instruction à l’attention des enseignants et des conseillers à l’orientation scolaire, porte sur l’explication des modalités de révision et de préparation pédagogique. Le but est d’accompagner les élèves sur le plan psychologique, aider les élèves à surmonter les obstacles auxquels ils font face avant et durant les épreuves, mais aussi les aider à réduire la pression affectant leur rendement et réduisant leurs chances de réussite.

Ladite instruction intervient sous forme de trois fiches techniques.

- La première concerne la prise en charge pédagogique et porte sur les modalités d’accompagnement des élèves, où l’accent a été mis sur l’impératif d’aider les élèves à avoir confiance en particulier ceux souffrant de difficultés psychologiques (trac, déprime, frustration...). Il s’agit également d’aider les élèves à mieux se concentrer, les rassurer et les aider à se détendre tout en leur apportant un soutien moral.

- La deuxième fiche technique donne des conseils pratiques sur la façon d'aider les élèves à aborder les questions des examens (le choix du sujet, la lecture attentive des questions, la mise en place d’un plan pour répondre aux questions, le recours aux papiers brouillons, une écriture claire, l’exploitation de tout le temps de l’examen et la révision de la feuille d’examen...). L’objectif de la tutelle, à travers ces mesures, est de donner des conseils aux parents d’élèves pour mettre en place les conditions adéquates à leurs enfants, créer un climat favorable, réduire la tension qu’ils subissent et écouter les problèmes de leurs enfants afin de les aider à trouver des solutions. Les parties concernées suivent plusieurs méthodes d’intervention, dont les rencontres d’orientation (individuelles et collectives), des exercices de détente, le dialogue positif avec soi-même.

- La troisième fiche technique concerne la méthode de prise en charge psychologique des candidats, lors des épreuves, dont la rencontre semi-dirigée d’orientation (une rencontre rapide et efficace, avec la nécessité de prendre en considération le facteur temps), la détente et la réflexion.

Certains parents ont émis des critiques à l'emporte-pièce concernant cette superbe initiative arguant qu’eux mêmes, dans le passé lorsqu'ils étaient confrontés aux examens scolaires, n’avaient pas eu besoin du soutien scolaire ou de l’aide de leurs parents. Ces mêmes personnes s'avèrent être pourtant très souvent des individus souffrant de troubles de l’attention, de piètres pédagogues incapables d’expliquer à un enfant une simple addition sans souffler, ou encore ont été malheureux durant leur enfance sans vouloir l'avouer.
Ces parents n’ont pas bénéficié d’un climat de travail apaisé et n’en voient donc pas l’utilité, eux ayant dû travailler sur un bout de table… Aider les enfants à trouver des solutions n’a pas pour seul but de les aider à l’école mais implique d’écouter leurs problèmes afin de les aider à mieux réfléchir et devenir des personnes à l’écoute des autres.

Auteur :
Mis en ligne : Vendredi 21 Août 2020