La Faculté des Sciences est l'une des plus importantes de l'Université Badji Mokhtar

Bonoise Annaba El Bouni

L'université Baji-Mokhtar Annaba, est parmi les plus grandes universités algériennes. Elle compte plus de 43 000 étudiants et plus de 4 400 employés, dont 2500 professeurs permanents dans 7 collèges répartis sur 4 campus. Créée  par  ordonnance  28/75  du  29  avril  1975  à  partir  des  infrastructures  de  l'Institut  des Mines  et  Métallurgie d’Annaba, l’Université Badji  Mokhtar  a  connu  un  développement progressif avec l’ouverture de nouvelles filières chaque année. L'Université de Baji Mokhtar-Annaba est ouverte sur son environnement, et c'est une université publique d'enseignement et de recherche reconnue pour l'engagement de ses diplômés dans la société aux niveaux local et national, et son environnement social et économique lui permet de jouer un rôle majeur dans le développement durable des groupes régionaux. La fac de sciences connaît un engouement certain et c'est une excellente chose, toutefois, pour réussir, il faut fournir beaucoup d'efforts, ne compter que sur soi-même ! Un environnement sain et une famille compréhensive contribuent à la réussite d'un jeune au 1er semestre, surtout, et cela est particulièrement vrai lorsque la matière étudiée fait partie du domaine technologique et scientifique !

Une fois le bac obtenu et l'inscription en université validée, le plus dur est derrière eux se disent beaucoup de jeunes gens. En réalité, c'est là que tout commence. D'abord, les bacheliers professionnels et les bacheliers technologiques sont globalement mal préparés aux licences scientifiques, car il leur manque de nombreux prérequis. Mais même pour les titulaires d'un baccalauréat scientifique, tout n'est pas gagné. Pour réussir à l'université, il faut travailler régulièrement et dès le début du 1er semestre. D'autant que les sciences qu'on y découvre sont assez différentes de celles vues au lycée, le niveau de savoir et de rigueur étant bien plus élevé. Les lycéens peuvent ainsi mieux mesurer l'effort qu'ils auront à fournir et s'y préparer, selon un professeur. Illustration : Bônoise

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 13 Juin 2020