Mots en arabe pour conjurer le mauvais sort

Bague khamsa

Ya Latif: Ô le Clément ! Avec cette formule on invoque Dieu pour qu'il nous protège d'un danger et on exprime une peur, une réaction de rejet face à quelque chose d'effrayant. Dieu nous garde, on pourrait aussi dire.

Allah Yarhamou pour un homme, Allah Yarhamha pour une femme, Que Dieu bénisse son âme. Se dit après avoir évoqué quelqu'un qui est décédé, par respect.

Khamssa fi einik : 5 dans tes yeux, pour se protéger du mauvais oeil.

Baed esshar : Que le mal ne nous atteigne pas, qu'il s'en aille.
In cha Allah: avec l'aide de Dieu. A dire chaque fois que l'on formule un voeu, même s'il s'agit de rendre visite à un ami ! Incha'Allah, je viendrai te voir.

Salam aleikoum : Bonjour à tous, mais on peut aussi saluer une seule personne avec salam aleikoum ! En réalité, pour tout dire, la formule complète est "Assalamou aleikoum wa rahmatou Allah wa barakatouhou". Que le salut soit sur vous et la miséricorde de Dieu.

Macha Allah: si Dieu le veut. Se dit pour exprimer une émotion positive. "Comme c'est beau, Macha Allah" en général, on laisse traîner le a "Machaa L'Aaaaaah"!

Marhaba : Bienvenue. Au Maghreb, si un invité vient nous voir, on lui dit Marhaba, au Moyen-Orient, bienvenue se dira "Ahlan wa sahlan".

Sobhan Allah : Mon Dieu ! Pour exprimer le dépit.

El Hamdoulilah : Merci Dieu ; s'utilise pour exprimer la satisfaction comme dans "Je n'ai pas à me plaindre, el hamdo'lah !" peu de musulmans prononcent correctement el hamdoulilah !

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 29 Décembre 2019