Amanda Lear est-elle transgenre ?

Amanda Lear et Galia salormo

"Ceux qui ont eu le plaisir de connaître Amanda Lear dans les années 60 ne peuvent nier la beauté et l’élégance de la star", selon un journal people français. "À l’époque, les grandes marques comme Salvador Dali se l’arrachaient", ajoute-il. Mais la beauté ne dure pas éternellement et, tout comme une fleur, la jeunesse finit par se faner. Bien qu’elle ait toujours gardé sa magnifique chevelure blonde, Amanda Lear a beaucoup changé. En regardant son visage, on ne peut nier le fait qu’elle ait dû subir quelques opérations esthétiques. Quelques ? Et non des moindres, puisqu'elle aurait sans le moindre doute changé de sexe. Car oui, Amanda Lear n'assume pas, au grand dam des trans, son changement d'identité sexuelle. Elle serait née selon certaines sources, Alain Tap, une après-midi de 1939.

Une de ses amies, Régine, de son vrai nom Régina Zylberberg, a affirmé devant les journalistes qu'elle avait connu Amanda Lear en garçon et qu'elle avait commencé sa carrière en chantant dans les bistrots, connue comme un travesti.

RÉGINE : "J'ai connu Amanda LEAR en garçon"

Elle vous a pas dit qu’elle aimait le petit salé aux lentilles parce qu'elle avait fait le service militaire ? Je le dis dans mon livre. Un jour je lui avais dit "Il y a du petit salé aux lentilles". Elle m'avait répondu : "Chouette ça me rappellera mon service militaire !". Moi je l’ai connue en garçon. Elle chantait dans les petits bistrots".Carte d'identité d'Alain Tap

Dans le même ordre d'idées, l'hebdomadaire colombien Cromos (es) écrivait déjà, en 1980 :
    "Dans les années soixante, un garçon nommé Alain Tap se produisait en qualité de travesti en Italie et en Allemagne, déclamant haut et fort à qui voulait l'entendre : "Je suis le plus grand travesti du monde". Alain Tap a ensuite procédé à son changement de sexe au cours d'une intervention chirurgicale spécialisée effectuée au Maroc à Casablanca. Cependant, ses seins, ses hanches, ses yeux et son regard sont demeurés strictement inchangés, ce qui fait que nombre de témoins de cette époque peuvent affirmer sans l'ombre d'un doute qu'Alain Tap et Amanda Lear ne font qu'un.". Peut-être qu'Amanda Lear se prend pour la déesse Hathor, qui peut prendre différentes formes en fonction des différentes époques : naissance, jeunesse, personne d'âge mûr.

Des origines incertaines

Amanda LearD'après Wikipedia "Les origines d'Amanda Lear sont incertaines car elle a elle-même fourni des informations contradictoires. Son nom officiel est Amanda Tapp." Dans sa biographie promotionnelle, elle dit être née au Viêt Nam en 1956, mais elle s’est aussi présentée dans ses livres et entretiens avec la presse et les médias sous différentes autres identités. Elle a fait en sorte d'avoir la nationalité britannique pour... effacer un passé qu'elle ne souhaite pas assumer?

Selon le ministère de la Culture, Amanda Lear est née Amanda Tapp. Certaines sources déclarent qu'elle serait née le 18 novembre 1946 ou en 1941 selon la Bibliothèque nationale de France voire le 18 novembre 1939 d'après la société d'Auteurs allemande GEMA et sous l'identité originelle d'Alain Tapp selon la Bibliothèque nationale allemande (DNB) ou Les Gens du Cinéma, ces deux dernières sources consignant sa date de naissance au 18 juin 1939, extrait de naissance à l'appui pour la dernière. Dans l'émission de télévision "C'est pas trop tôt !" en 2004 elle indique être née le 18 novembre 1950 et montre sa carte d'identité à l'écran (on n'aperçoit néanmoins pas l'année de naissance sur la carte, dissimulée par sa main).

Concernant son lieu de naissance, selon la DNB et la BnF, il serait situé à Hong Kong — mais d'autres sources mentionnent également Hanoï ou Saïgon — d'un père officier français d'origine britannique,  le capitaine André Tapp, et d'une mère russo-asiatique. Toutefois, au cours d'une interview télévisée en italien de la Rai Uno diffusée vraisemblablement en novembre 1988-1989, Amanda Lear y prétend être née le 18 novembre 1946 à Hong Kong, réfutant conjointement l’allégation selon laquelle elle aurait vu le jour à Saïgon. Paradoxalement, interrogée sur les différents lieux de naissance lui étant attribués lors de l'émission C à Vous diffusée sur France 5 le 26 janvier 2016, elle argue qu'aucun des renseignements la concernant — date ou lieu de naissance — ne correspondrait à la réalité.
Outre sa langue maternelle le français, elle parle couramment l'anglais et l'italien.

Biographie

A Paris, elle fait la connaissance du peintre surréaliste Salvador Dalí,qui en fait son modèle et avec qui elle entretiendra une relation qui durera quinze ans, comme elle a pu le raconter dans son livre consacré au peintre. Salvador Dalí affirmait alors à ses interlocuteurs qu'Amanda Lear était en fait un homme. Alors inconnue, Amanda Lear comprit tout le parti qu'elle pourrait tirer, dans les médias, de ces sulfureuses révélations et se présenta comme l’"égérie de Salvador Dalí". Après les Fourberies de Scapin, voici les fourberies d'Amanda !
Elle eut une courte liaison avec Brian Jones, un des membres originels des Rolling Stones.
Notez que - ce n'est pas un détail - Amanda Lear mesure 1,78 m et chausse du 47, pas moins, et vous voudriez encore douter !
Dans les années 1970, elle fréquente l'avant-garde musicale de l'époque, fréquentant un temps Bryan Ferry puis posant pour la pochette de l'album de Roxy Music For Your Pleasure. Elle décide en 1975 de se lancer dans la chanson sur les conseils de David Bowie, ce qui la fera connaître du grand public. Elle entame une activité de présentatrice à la télévision dans les années 1980, en Italie, en France et en Allemagne. Elle s'essaie également à la peinture et apparaît dans des films et des séries télévisées. C'est elle qui prête sa voix à Edna Mode, la styliste des super-héros du film d'animation Les Indestructibles et à Gildas, le majordome, dans le film d'animation Chasseurs de dragons.Amanda debout

En 2006, elle est faite chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres. De 2009 à 2017 elle devient une actrice de théâtre en France, jouant dans pas moins de quatre pièces qui ont toutes remporté un grand succès. En octobre 2016 elle annonce aux médias français et italiens la fin de sa carrière après la fin de sa tournée en mai 2017.

Années 1959-1963 : Amanda parle de simples rumeurs de transsexualité

Une rumeur tenace présente Amanda Lear comme une transsexuelle, ce qu'elle dément, dit Wikipédia, après avoir laissé planer le doute à des fins prétendument publicitaires. Une telle affirmation aurait donc été lancée en 1978 par Salvador Dalí, avant d'être relayée en 1979 par David Bowie, qui se réfère à Amanda Lear en la/le qualifiant de "travesti transsexuel d'origine transylvaine". Le subterfuge n'aurait soi-disant constitué qu'une sorte de "ruse d'appoint" destinée à promouvoir ses premiers albums. L'auteur Michael Heatley (en) rapporte même des propos d'Amanda Lear en personne selon lesquels elle aurait concocté cette histoire à l'instigation de Dalí afin de lancer sa carrière musicale dans les années soixante-dix. Ah, d'accord, ce ne serait donc qu'une rumeur, relayée tout de même par ses ex amants, ses amis, en Allemagne, en France, sa voix masculine, ses papiers français et le fait qu'Il ait appris à parler plusieurs langues pendant son service militaire... Pour nous, il nous semble évident que media et milieu du Business mentent chaque fois que cela est utile pour les héros du petit écran.

Auteur :
Mis en ligne : Lundi 23 Décembre 2019

Autour de ce sujet