Le diamant hope, est-il maudit !?

Diamant Hope

Le Hope est un superbe diamant bleu profond de 44,50 carats. La légende veut qu'il ait été dérobé à l'idole d'un temple hindou. Ce méfait serait à l'origine d'une terrible malédiction qui frapperait toute personne désirant le posséder. L'un des premiers à en avoir fait les frais est un commerçant français, un dénommé Tavernier, qui le rapporta des Indes en 1668, pour le vendre à Louis XIV, qui le surnomma le Bleu de France. Dès lors, une tragédie à la grecque va commencer et ne s'achèvera qu'à la moitié du 20e siècle !

Nicolas Fouquet, un homme d'Etat français qui emprunte la pierre pour un dîner, est accusé de fraude et jeté en prison où il mourra. Tavernier, le négociant, mourra ruiné, dévoré par des chiens sauvages. Louis XVI et Marie-Antoinette, qui héritent du Bleu de France, seront guillotinés lors de la Révolution française. Le 11 septembre 1792, le diamant est volé avec l'ensemble des Joyaux de la Couronne. Il réapparaîtra à Londres des années plus tard, retaillé pour ne pas être reconnu, puis acheté en 1824 par le banquier londonien Henry Hope, qui lui donna son nom.

La famille Hope connaîtra la ruine. Plus tard, un autre possesseur de la pierre mourut avec toute sa famille dans un accident de voiture. En 1909, le sultan Abdülhamid II qui était à la tête de l'empire ottoman, s'en empare et perd rapidement le trône. En 1911, Pierre Cartier vend la pierre bleue à une riche américaine, Evelyn Walsh Maclean. Elle perdra son fils dans un accident de voiture et sa fille sera victime d'une overdose de somnifères en 1946. En 1947, après la mort d'Evelyn Maclean, le bijoutier new-yorkais Harry Winston achète le diamant et le donnera généreusement en 1958 au Smithsonian Institute de Washington. Ce faisant, il met fin à la malédiction. De l'avis des mediums, le diamant est une pierre symbole de pureté. Si elle est acquise par une personne cupide ou ayant des sentiments impurs, elle lui portera malheur. C'est une explication certes un peu aléatoire. On peut aussi expliquer ces tragédies par le hasard, tout simplement. Un malheureux hasard, mais un hasard tout de même. Voilà qui devrait vous épargner des frissons d'angoisse, nous l'espérons.

Auteur :
Mis en ligne : Vendredi 20 Juin 2008