卐 L'utilisation du svastika dans le jaïnisme et l'hindouisme

Symbole Swastika Chine

Nous allons expliquer ce symbole repris par des partis d’extrême-droite que nous ne citerons pas. Il s’agit en réalité d’une croix de Bouddhistes utilisée par les Jaïns (variante de l’hindouisme). En Chine, il symbolise l'éternité. Le svastika, 卐, mot sanskrit dérivé de su ('bien') et de asti ('il est') (ka étant un suffixe adjectival), avec la variante orthographique sauvastika parfois attribuée à son symétrique 卍, est un symbole que l'on retrouve en Europe (y compris dans l'art chrétien), en Afrique, en Océanie où le sens de svasti est "bonne santé, bonne fortune", ainsi qu’aux Amériques (Amérique précolombienne). Le mot svastika (स्वस्तिक) est un terme sanskrit qui apparaît pour la première fois dans les épopées Rāmāyana. Le mot est composé de svasti et du suffixe diminutif –ka avec le sens fondamental de "heureux retour".

Dans un contexte paléo-astronomique, le svastika est doté d'un sens giratoire ; le gammadion est l'assemblage fixe de quatre gammas. En Inde, on trouve des figurations dans chacun des deux sens et, contrairement à certaines affirmations, aucun des sens n'est "maléfique", tous deux sont en fait "bénéfiques". La considération de ces deux sens provient de deux orientations possibles liées au pradakshina (ou circumambulation) ! La circumambulation d'une ville sacrée est un pèlerinage qui prend plusieurs années. Le svastika est symbole d'action, de manifestation et de régénération perpétuelle puisqu'il indique, par son graphisme, le mouvement.

Le swastika expliqué

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 29 Août 2020