France : l'encadrement de la pratique du sport en France en pleine épidémie de COVID-19

Cindy Gold lutteuse africaine

Bien que la Sécurité sociale française incite les parents des adolescents à rester vigilants vis-à-vis de la pandémie de nouveau coronavirus, la pratique de nombreux sports continue.
Malgré l’épidémie qui touche l’ensemble de la population française, des tas de jeunes sportifs sont prêts à en découdre. La plupart des entrainements et des compétitions n’ont pas perdu leur rythme et même des compétitions internationales sont prévues.

Bien évidemment, des protocoles très stricts ont été mis en place pour garantir les mesures de distanciation et d’hygiène pour la pratique des sports.

Très souvent, les grands évènements sportifs comme le tour de France sont accompagnés de fêtes locales, des festivals, ou encore des zones d’expositions temporaires : ce sont donc aussi ces rassemblements qui sont désormais régis par de nouvelles dispositions afin d’éviter que ces rassemblement du public n’entrainent contaminations ou propagation du virus.

Entre autres mesures prévues, un contrôle en temps réel sera appliqué du nombre de personnes présentes ou encore l’attribution des emplacements des stands et de leurs espacements a été révisée. Il a été prévu de réguler le flux des visiteurs pour éviter les attroupements de personnes aux sorties et aussi dans les zones stratégiques.

Nous apprenions récemment que, finalement, tout ce travail de prévention et de sécurisation d’évènements sportifs aura été établi en vain : En effet, l’épidémie s’accentuant à nouveau en France, il a été prévu de supprimer purement et simplement toute zone de foire dans les festivals sportifs.

Auteur :
Mis en ligne : Vendredi 18 Septembre 2020