Toutankhamon, le règne d'un enfant roi

Tombe Toutankhamon

Toutankhamon (1345-1327 av. J.-C.) était un pharaon de la XVIIIeme dynastie, fils du roi Akhenaton, à qui il succéda. Il accéda au trône vers l’âge de huit ans et régna jusqu’à sa mort, à l’âge de dix-huit ans. Akhenaton n’ayant pas eu de fils de Néfertiti, il épousa sa sœur avec laquelle il eut probablement Toutankhâmon. Et voici le nom de Toutankhamon  hiéroglyphique, enserré dans un cartouche, comme tous les noms de pharaon, afin de l'honorer. Cartouche avec le nom de Toutankhamon

Sous son règne, la paix s’installa en Egypte tandis que le culte d’Amon, abandonné par Akhenaton, était rétabli et que Thèbes, Taybatan autrefois, la ville sacrée d’Amon, redevenait la capitale de l’Egypte. On sait peu de chose sur son règne et c’est la découverte de sa tombe dans la Vallée des rois qui fera de lui le plus célèbre des pharaons. Elle fut retrouvée quasi intacte, ainsi que ses magnifiques trésors, en 1922 par Howard Carter.
Lorsque Toutankhamon accède au trône vers 1336 av. J.-C., l’Egypte est en proie aux troubles religieux déclenchés par la réforme instaurée par son père Amenhotep IV à savoir Akhenaton, qui visait à remplacer le culte des anciennes divinités au bénéfice d’un seul dieu : Aton, le disque solaire. Calfeutré dans sa nouvelle capitale située à Amarna, le pharaon hérétique vit coupé de son peuple, et a bien du mal à convaincre les Egyptiens de se convertir à cette nouvelle religion solaire monothéiste. A la fin de son règne, Akhenaton se radicalise et les persécutions contre les prêtres et les représentations des anciens dieux se multiplient.

La fin du règne d’Akhenaton est marquée par une étrange épidémie qui endeuille la famille royale. Ce sont successivement trois filles d’Akhenaton, sa mère Tiyi puis son épouse Néfertiti qui décèdent en quelques années, puis le pharaon lui-même qui disparaît dans des circonstances encore obscures.
Une des sœurs de Toutankhamon, Merytaton, soeur d'Akhenaton exerce quelques années le pouvoir avant d’être brutalement emportée à son tour.
 Le 23 octobre 2014, des études scientifiques démontrent que Toutankhamon, était issu d'une union entre un frère et sa sœur, était victime de plusieurs handicaps physiques.

Pharaon Toutankhamon restaure l’ordre ancien

C’est donc sous de funestes augures et une situation intérieure précaire que celui qui se nomme encore Toutankhaton accède finalement au trône du pays des deux terres. Etant donné le jeune âge du pharaon, ce sont ses deux principaux ministres Aÿ et Horemheb, deuxMomie de Toutankhamon pieds personnages déjà en fonction sous Akhenaton, qui exercent la réalité du pouvoir. A cette époque, la cour et l’administration ont déjà déserté la nouvelle ville d’Akhenaton pour regagner Thèbes, l’ancienne capitale des pharaons et siège, depuis le Moyen-Empire, du dieu dynastique Amon. La religion d’Aton, intimement liée avec la personnalité de son précurseur, ne lui survécut pas.

Pour asseoir la légitimité du jeune pharaon, son entourage s’empresse de le marier à l’une de ses sœurs rescapée, et proclame le retour à la religion polythéiste. Amon et son clergé sont rétablis dans leurs privilèges, au grand soulagement de la population majoritairement hostile à la réforme atonienne. Toutankhaton devient Toutankhamon, et sa titulature multiplie les références à l’ancien culte (celui qui porte les couronnes, qui réjouit les dieux, image vivante d’Amon, Celui dont les lois sont parfaites, qui pacifie les Deux Terres et satisfait tous les dieux). L’ordre ancien a vraisemblablement été rétabli pour apaiser le peuple et les prêtres, le nouveau souverain et son entourage procèdent à la restauration des monuments malmenés par Akhenaton.

Toutankhamon héritier d’une dynastie affaiblie génétiquement

Comme l’atteste un nombre inhabituel de cannes et une trousse de pharmacie découvertes dans sa tombe, la santé du jeune pharaon devait être chancelante. On le sait désormais grâce à une récente découverte scientifique, c’est une crise de paludisme combinée à une maladie des os, toutes deux d’origine génétique, qui ont emporté Toutankhamon à l’âge de dix-huit ans, sans que le jeune souverain n’ait vraisemblablement eu le temps d’exercer la réalité du pouvoir.

Auteur :
Mis en ligne : Jeudi 2 Juillet 2020

Autour de ce sujet