Fierté algérienne

Filles autour de cocktail 3
Fiere equipe qui a gagné la coupe D'AN

Les jeunes savent dire vive l’Algérie, malgré les défauts des Algérien(ne)s !

Inutile de le nier, certains traits de notre Algérie nous affligent, certains faits d’actualité nous embarrassent (aussi parce que nous en sommes, souvent, coresponsables). Chaque jour, ils occupent la Une des journaux qui ont le devoir de les raconter. Heureusement, les Algériens ont aussi des raisons d’être fiers. En voici, pêle-mêle, quelques-unes. Il ne s’agit bien évidemment pas d’un classement raisonné mais plutôt d’une liste qui vient du cœur.

Nous dressons une liste non-exhaustive de certains traits de caractère du pays (pas toujours positifs) tout en évoquant des problèmes de fond qui touchent la société algérienne dans son ensemble. Le tout sur un ton humoristique propre aux Algériens, révélateur du regard que ce peuple porte sur lui-même. Tout le monde ou presque a une anecdote gênante à raconter du genre, l’Algérien, assis à une table de restaurant qui met les pieds sur la table avec la clope à bouche, tout en disant en arabe "choft el ghachi ?" "T’as vu tout ce monde" et continuant, toujours en arabe ; "si j’avais su qu’il y aurait tant de monde, je crois que je ne serais pas venu !"... Et à votre copain français, qui vous demande "Tu comprends ce qu’il dit", vous êtes fort tentée de répondre, que non je ne comprends pas ce dialecte, pas forcément convaincante, d’ailleurs.

Les Algériens sont notamment fiers, parce que :

-    On s’est toujours relevés bien qu’on ait été pillés et massacrés par de nombreux peuples
-    Parce que nous achetons toujours les pastèques en gros et non au détail
-    Parce que nos ancêtres Massinissa, Juba I et Juba II époux de Cléopâtre Séléné, ont fait rayonner l’ancienne Algérie dans la Méditerranée
-    Parce que pour l’amour de l’Algérie, on a fait la guerre
-    Parce que nous sommes Champions d'Afrique de foot
-    Parce que nous sommes courageux et des vrais battants qui ne fuyons jamais les différentes difficultés de la vie
-    Parce que les Algériens adorent les proverbes, saviez-vous d’ailleurs que ce proverbe très utilisé était Algérien ? "Le borgne, au pays des aveugles, est le chef suprême.". Citons aussi "Le savant est l'homme par lequel s'opère facilement la distinction entre la franchise et le mensonge dans les paroles, entre la vérité et l'erreur dans les convictions ; entre la beauté et la laideur dans les actes." Abd El-Kader
Artiste, écrivain, Homme politique, Philosophe, Poète, Scientifique, Théologien (1808 - 1883)
-    Parce qu'en Algérie la famille est toujours disponible.
-    Parce qu'on ne fait pas partager l'essence à ceux que l'on prend avec nous en voiture
-    Les Algériens se donnent le droit de prendre une autre direction que les autres peuples du monde, ils ont construit une société propre, ni trop arabe traditionaliste, ni occidentale
-    L’Algérien est particulièrement chaleureux et généreux et apprécie particulièrement les moments simples en famille
-    En Algérie, on adore faire la fête et tous les prétextes sont bons pour fêter un événement joyeux

Cette Algérienne est fière parce que les Algériens savent se rassembler. Un exemple de fierté, parmi d’autres !

Il y a aussi des choses qui nous gênent

-    Parce qu'à l'heure où les autres découvraient la viande, nous on avait déjà le cholestérol
-    Parce que draguer est notre passe-temps national !
-    On a une sensibilité un peu trop nerveuse, on perd vite patience
-    La famille se mêle de tout, y compris de ce qui ne la regarde pas
-    Parce que nous n'avons pas honte de pleurer, ce qui nous fait passer parfois pour des mater dolorosa
-    Parce que nous avons une solution à tous les problèmes, même si on les utilise à des fins illégales. Parmi les grands bandits, il y a des Algériens, et ça, ça nous fait rougir, on n’en est pas vraiment fiers
-    Parce qu'on a des tendances aux extrêmes. .. nous aimons et détestons avec passion… Trop croyant ou pas assez oui, mais l’équilibre, entre les deux, on ne connaît pas, on est passionnés à outrance (bien que la passion soit en elle-même un grand excès), c’est dire !
-    Parce qu’il fait trop chaud en été ! Impossible d’inviter des gens en été sans ventilateur

Pourquoi nous aimons la France, même en étant Algériens

Craignant de nouvelles attaques terroristes depuis le 11 septembre 2001, la France n’a eu de cesse de sécuriser ses frontières avec le reste de la Méditerranée, ce qui a provoqué une augmentation des contrôles de l’entrée des personnes, des biens et marchandises en France ainsi qu’une coopération à la sécurité de régions. Les relations entre l’Algérie et la France sont actuellement à un point critique. Alors que la priorité est donnée à la sécurité, de vieux problèmes s’aggravent, comme l’immigration qui, bien que décroissante – il y a un million d’Algériens en France, mais seulement 14 000 Algériens viennent en France chaque année, pour la plupart des travailleurs temporaires ! – les relations avec les Algériens d’origine sont considérées comme problématiques.  Certains Algériens passent outre l’interdiction de venir en France et vivent en situation irrégulière. On ne comptabilise pas le nombre de décès d’Algériens en France, mais si on le faisait, on aurait surement tôt fait de s’apercevoir qu’il y a plus de décès que de naissances et de personnes qui entrent sur le territoire. Les Algériens en tout cas ne détestent pas les Français et ne viennent pas pour les "allocations familiales" puisque c’est d’un bien maigre avantage qu’il s’agit, par rapport à un climat tempéré, l’eau courante et l’accès à la culture ! Eh bien, oui la culture a de l’importance aux yeux des Algériens. Rappelons également que bon nombre d’Algériens en fait l’écrasante majorité des Algériens venus en premier sur le sol français n’étaient pas des musulmans "terroristes" mais des Algériens kabyles pro Français! Ce qui est loin d’être le cas de tous les musulmans du monde qui viennent sur le territoire français. Ces Algériens kabyles avaient la réputation d’être des travailleurs et n’ont jamais demandé d’eux-mêmes à bénéficier d’aides sociales, ce sont des Français généreux qui ont été à l’initiative de cette démarche administrative, voyant comment les Algériens galéraient !

Mais les Algériens étaient souvent payés en retard, c’est important de le préciser. Et si les Algériens demandent à ce qu’un travail mémoriel soit fait par la France par rapport aux innocents massacrés en Algérie ce n’est pas dans le but d’obtenir des avantages en France pour devenir ministre, ou autre, ou pour obtenir des dommages-intérêts. La colonisation qui a nié l’identité algérienne a traumatisé les générations suivantes qui l’ont enfoui.

Filles algériennes dans un café

Les Algériens aimeraient repartir du bon pied avec le peuple français, sur des bases de partenariat gagnant-gagnant.

En tous cas, nous disons là aux Algériens toutes les attitudes algériennes à mettre au placard pour mieux vivre en France et ne pas heurter nos amis français.

1- On revoit ses codes de politesse

En France, on serre la main aux hommes et aux femmes que l’on ne connaît pas, mais on se fait la bise entre amis, hommes et femmes, donc. Mais dans le domaine privé uniquement. Attention, si en Algérie on peut faire jusqu’à 4 bises si on n’a pas revu quelqu’un depuis longtemps, en France, on en fait 2 seulement : on tend la bonne joue ! Les Français tendent la joue droite en premier, les Algériens, eux, tendent la joue gauche. Il faut s’y habituer !

2 - On ne parle pas en arabe ou en kabyle dans la rue

D’abord, cela est considéré comme impoli, même si votre voisin vietnamien parle vietnamien avec ses potes ! Il vaut mieux parler français approximatif avec un accent à couper au couteau que de "beugler" au téléphone "allôooo ! Wesh rak ???" (allôôô, comment vas-tu ?). Sinon,  vous allez susciter la méfiance de votre voisin de devant ou en tous cas attiser sa paranoïa ("ces Arabes, la discrétion, ils ne connaissent pas !").

3 – Stop à la drague de rue

En Algérie, la drague est une seconde nature, mais en France, elle vous fera presque ficher au grand banditisme ; en effet, on se contente d’être courtois et poli avec les dames. On ne dit pas "Bababa : comme elle est belle !" à une femme, en lui demandant où elle habite, qu’est-ce qu’elle fait dans la vie, parce que justement on connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui travaille dans la même société que la dame. C’est impoli.

4 – Boire en faisant du bruit : non !

En Algérie, on boit un verre d’eau fraîche en l’aspirant et en finissant sa boisson en disant "ça fait du bien de boire" : mais en France on ne commente pas ! On boit en silence, sans siroter. De plus, on ne se mouche pas à table.

5 - On ne tripote pas les fruits et les légumes

Au supermarché, obligation d’enfiler un gant en plastique avant de se servir. A défaut, gare aux réprimandes ! Avec un gant seulement, vous pourrez vérifier si la poire est bien mûre, la courgette bien ferme et la tomate à point comme au pays. Ensuite, on prend bien soin de jeter son gant dans la poubelle adéquate... Au marché comme à l’épicerie, c’est le commerçant qui sert. C’est une question d’hygiène, et d’éducation. Et l’on a vite fait de prendre le pli !

6 – L’élégance est recommandée

En France, on aime l’élégance, les fringues, sans être guindé, non plus. Il ne faut tout de même pas avoir l’air de sortir d’un film des années 14. Un Algérien bien habillé sera toujours mieux vu que débraillé, ou pas très propre, ce qui est rare chez les Algériens, qui pêchent plus souvent par un maque d’adaptation aux tenues typiques du pays dans lequel ils vivent !

Filles algériennes dans un café

Les hommes portent des tongs avec des jeans, des baskets aux couleurs flashy, quand ils ne sont pas habillés comme des chefs de prière, les femmes portent le foulard avec des tenues colorées ; bref, vous voyez certainement de quoi nous parlons.

7 – Fini, le café (qahwa) après une certaine heure

En Algérie, on boit le café à toute heure, du matin au soir, on l’aime serré et plutôt sucré. En France, on évite après 10 heures du soir, mais avec une tolérance jusqu’à 11 heures le week-end. Les Français, et c’est assez étrange, boivent du café décaféiné … ce qui ne fait pas partie des habitudes algériennes. A défaut, vous pouvez toujours vous rabattre sur un caffè macchiato (une sorte de mini-cappuccino).
En fait, il faudrait que les Français cessent d’avoir honte d’être Français, qu’ils soient fiers d’être Français, afin qu’ils reconnaissent le droit aux autres composantes de la société française issue de l’immigration, d’être fières de leur pays d’origine également, tout en respectant la vie en France, ce qui représente une condition sine qua non.

Parce que être fier d’être Algérien n’est pas incompatible avec le fait d’être intégré, nous aimerions avoir la chance d’être considéré avec, sinon du respect, au moins sympathiquement.

Par conséquent, tout en étant fier de son ascendance algérienne, on peut parfaitement être un bon citoyen de la France et éviter d’autres discriminations éventuelles. L’inspecteur Columbo vit aux Etats-Unis, il est Américain et personne ne viendra lui reprocher ses origines italiennes, et même dans un épisode, on viendra lui jouer un morceau de musique typiquement italien.
Eh bien, il nous serait agréable à nous, Algériens, qu’un chef d’orchestre nous joue un jour un morceau de musique classique algérienne, en hommage à nos chers Algériens. Et surtout, il nous serait agréable de ne pas être confondus avec nos voisins peu qualifiés. Nous sommes les enfants de Juba.

Nouba

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 20 Juin 2020

Autour de ce sujet