Algérie France, bientôt réconciliés ?

Algerie France

Une bonne nouvelle pour les Français et les Algériens : les dirigeants des deux pays vont peut-être réussir à faire (vraiment) la paix pour surmonter le passé commun et aider enfin leurs jeunes à construire leur identité sur un passé clair et... digéré ! Il serait en effet temps que la guerre d'Algérie prenne réellement fin !! Et que les Algériens cessent d'être mal vus en France et les Français mal vus en Algérie (du moins par une partie de la classe politique) ! Mais pour l'instant, rien n'est joué, alors prions pour que les 2 pays trouvent un terrain d'entente...
Extrait d'un article d'algerie-dz.com (mardi 30 août 2005) :
S'exprimant sur le projet de traité d'amitié Algérie-France, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a posé ses conditions en rappelant que Paris devait reconnaître son passé colonial en Algérie.

Le président Bouteflika rappellera que c'est grâce au vaste territoire de l'Algérie où la France faisait ses essais nucléaires et bactériologiques que cette dernière a pris sa place actuelle parmi le concert des nations. En évoquant cette question, Bouteflika voulait rappeler aux habitants de la région, les essais nucléaires de l'ancienne puissance coloniale à Reggane dont le premier essai était appelé "Gerboise bleue" et les essais bactériologiques dans un lieu appelé bloc 12 situé près de Oued Namous à Béchar.
S'adressant au peuple français, le Président de l'Algérie précisera que le peuple algérien ne dissimule aucune haine envers la France, "seulement, il cherche à négocier à part égale et qu'il ne souhaite aucun mal au peuple français", dira-t-il avant d'annoncer "les deux pays vont ratifier un traité de paix durable".
Sur cette question, le Président a insisté sur la nécessité pour la France de reconnaître ce qu'elle a fait en Algérie. "Sinon les intentions resteront mauvaises entre les deux parties", lance-t-il, avant d'afficher qu'il est temps pour l'Algérie et la France d'aller vers l'avenir et d'assainir le passé.
"L'Algérie indépendante doit songer à construire un avenir qui la protégera du retour à l'ère du colonialisme", déclare le chef de l'Etat. La France a certes laissé aux Algériens le soin de récupérer le Sahara et son pétrole en dédommagement des mauvaises actions de la France, mais cela est-il suffisant pour une paix durable ? Ou est-ce qu'il faudra engager des discussions pour briser les tabous? On vous laisse répondre. Article mis à jour en août.

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 16 Avril 2005

Autour de ce sujet