L'histoire de la tour de Babel

Babel

Nous allons vous raconter l’histoire de la tour de Babel dans le Livre de la Genèse Gn 11,1-9.  Selon la Bible, le nom de ce bâtiment veut dire confondre, mais cet édifice est désigné comme la Maison de Dieu dans le tarot.

Dans la parashat Noa'h, dans le Livre de la Genèse Gn 11,1-9, on peut lire :

1 Tout le monde se servait d’une même langue et des mêmes mots.

2 Comme les hommes se déplaçaient à l’Orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Shinéar et ils s’y établirent.

3 Ils se dirent l’un à l’autre : "Allons ! Faisons des briques et cuisons-les au feu !" La brique leur servit de pierre et le bitume leur servit de mortier.

4 Ils dirent : "Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet pénètre les cieux ! Faisons-nous un nom et ne soyons pas tous dispersés sur toute la terre !".

5 Or Yahvé descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties.

6 Et Yahvé dit : "Voici que tous font un seul peuple et parlent une seule langue, et tel est le début de leurs entreprises ! Maintenant, aucun dessein ne sera irréalisable pour eux.

7 Allons ! Descendons ! Et là, confondons leur langage pour qu’ils ne s’entendent plus les uns les autres." 

8 Yahvé les dispersa de là sur toute la face de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville.

9 Aussi la nomma-t-on Babel, car c’est là que Yahvé confondit le langage de tous les habitants de la terre et c’est de là qu’il les dispersa sur la face de la terre.

Dans le Coran et la tradition

Dans la tradition, Babel est citée une fois, en occurrence au "Chapitre sur la prière dans les ruines et les lieux de douleur" de l'important recueil de traditions musulmanes :

Selon al-Bukhârî (194/810 - 256/870), l'histoire de la tour a une relation avec le prophète Abraham-Ibrahim. Le Coran dit :
    "N’as-tu pas su (l’histoire de) celui qui, parce qu’Allah l’avait fait roi, argumenta contre  Ibrahim au sujet de son Seigneur ? Abraham ayant dit : "J’ai pour Seigneur Celui qui donne la vie et la mort" , "Moi aussi, dit l’autre, je donne la vie et la mort." Alors dit Abraham : "Puisqu’Allah fait venir le soleil du Levant, fais-le donc venir du Couchant." Le mécréant resta alors confondu. Allah ne guide pas les gens injustes. (II ; 258)". On remarquera en outre la similitide entre Lamech dans la Bible et La Mecque. Lamek (dit le puissant) dans la Bible est le père de Noé, celui qui survécut au Déluge biblique. La Mecque était habitée par un puissant clan, les Kuraysh.

Remarquons à cet effet, que malgré la caractérisation de Babel comme lieu d'Ascension au Ciel, c'est de la ville sainte de Jérusalem que le prophète Mahomet s'envole vers le Trône de Dieu lors de son voyage nocturne al-Isrâ wa-l-Mi'râdj.

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 23 Août 2020