Après la rupture de Tamer Hosni et Basma Bousil, Jalila jubile ! Est-ce juste?

Tamer Housni, Basma et Jalila 3

Après l'annonce de la séparation de la créatrice de mode marocaine Basma Bousil et de son mari, l'artiste égyptien Tamer Hosni, l'artiste marocaine Jalila a publié une vidéo dans laquelle elle danse et se réjouit puis raconte 'La bonne nouvelle [qui] lui est parvenue', avant d’ajouter 'Ce soir, c'est la Fête'.

Jalila a publié plusieurs photos d'elle dansant très joyeusement sur les airs de la chanson de Hussain Al Jassmi - Boshret Kheir titre qui veut dire 'Bonnes Nouvelles' en arabe et elle a dit : "De grandes célébrations ... Contente, vraiment, beaucoup.' Elle a ajouté : 'Bonsoir... Bonne nouvelle du soir, j'étais à la maison et j'ai entendu de douces nouvelles. Je me sentais heureuse et je voulais me maquiller' Et elle a poursuivi :

'Notre Seigneur vous bénit ! Pour ma part, j’aime beaucoup 2020, à cause de ce jour heureux et beau, et il n'y a pas de meilleure chanson que celle-là pour fêter ça.' Peu de temps après, Jalila est revenue sur ses dires en niant avoir voulu fêter la nouvelle de la séparation de Basma d’avec Tamer, et a déclaré : 'Mes chers followers, s'il vous plaît, ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit'.

Mais sachant qu'elle avait déjà fait allusion au flirt de Tamer Hosni avec elle, et avait envoyé un message direct il y a deux ans à Basma, lui demandant de prendre soin de son mari car il continuait de lui envoyer des messages… On a du mal à la croire. 'Cela n’a aucun rapport avec la relation de Basma Bousil et Tamer Housni ', a ajouté l’artiste.

‘J’étais vraiment fière et j’avais envie de faire la fête parce que j'allais être le premier visage arabe d'une marque mondiale, si Dieu le veut. Et ma foi, je voulais partager ma joie avec vous. Et que Dieu me bénisse et accorde le succès à tout le monde, Seigneur.', a conclu l'artiste qui avait avoué il y 3 ans être tombée amoureuse d'un Egyptien, plus précisément un chanteur, qui était papa, dont elle a dû se séparer.

Auteur :
Mis en ligne : Mardi 17 Novembre 2020

Autour de ce sujet