Le mariage en Tunisie : cérémonies et traditions ancestrales

Maquillage mariage tunisien
Le mariage en Tunisie : cérémonies et traditions ancestrales

Si jusqu'ici, le mariage entre une Tunisienne musulmane et un non-musulman était proscrits, il est désormais possible, depuis 2017, d’épouser un non-musulman non-Tunisien.
Depuis 1957 et l’instauration du Code de Statut Personnel (CSP) instaurant l’égalité entre les femmes et les hommes, le mariage tunisien est avant tout un acte civil.
Il présente la particularité de se dérouler sur 7 jours et la cérémonie garde les coutumes ancestrales liées au mariage. Petit tour d'horizon.

Les fiançailles

Bien que chaque région de Tunisie ait ses propres coutumes et rituels de mariage, certains demeurent traditionnels d’un mariage tunisien : Le mariage débute toujours par les fiançailles. Le futur époux, accompagné de ses parents, se rend au domicile de sa fiancée pour demander officiellement sa main. La fiancée doit se laisser pousser les cheveux afin d'exécuter la danse de la mariée.

Préparation du mariage tunisien

Le mariage tunisien traditionnel dure une semaine pendant laquelle la mariée est le centre de toutes les attentions. Anciennement elle devait porter jusqu'à 7 robes de cérémonies différentes accompagnées de broderies et de bijoux. Aujourd’hui, le processus s’est modernisé mais il conserve un fort ancrage ancestral.
La mariée porte une robe traditionnelle pour la fête religieuse, appelée el Kesoua, composée d'une blouza (haut) et d'une fouta, ou jupe, ou encore, selon la région de la mariée, le seroual en soie. Pour le mariage civil, la mariée porte en général une robe blanche, une meringue, car elle symbolise la pureté. Selon la tradition, une veuve qui se remariait devait respecter un temps de veuvage suffisant avant de convoler en secondes noces et il était généralement admis que sa robe ne devait pas être blanche.

Saboun ou premier jour

Il s’agit du point de départ du mariage. La future mariée prépare son trousseau à l’aide de proches comme sa mère, ses sœurs, ses tantes et cousines.
Ce trousseau sera composé de tous les éléments que la famille juge importants pour le bon établissement du futur ménage comme des ustensiles de cuisine, de l’électroménager, des meubles et des décorations.

Robe de mariée de Tunisie
Robe tunisienne mariage

Deuxième jour : découverte du trousseau de la mariée

Bon à savoir : le saboun est suivi du deuxième jour ou "hazzén el farch" pendant lequel on déballe le trousseau devant la famille qui aide ensuite à le ranger.

Troisième jour : le hammam

Accompagnée de ses amis et de ses proches, la mariée se rend au hammam qui constitue un véritable rituel de détente et de beauté. Différents soins pourront y être effectués : des masques et des gommages ; des épilations ; hydratation des cheveux et de la peau.
En fait, la veille du jour de mariage, la mariée se repose au maximum et un gommage est effectué. Une épilation intégrale, à l'aide d'une cire appelée soukkor, à base de miel et d'eau lui est ensuite appliquée. Cela est autant un rituel, qu'un soin esthétique.

Lors de ce nouveau rite, la mariée est accompagnée de chants et d’applaudissements tout en étant recouverte d’un safsari, une sorte de voile lui cachant le visage.

Pose du henné, Outya, outia ou outilla

Lors de ce 4ème jour, la mariée portera ici une robe traditionnelle de couleur rouge. Une femme spécialisée dans la peinture au henné lui décorera les mains et les pieds.
Cette nouvelle étape se reproduira pendant encore 2 soirées.
Bon à savoir : la cérémonie du henné a pour but de porter chance au couple.

Cette fête se déroule 2 nuits avant la fête du mariage finale et peut durer 2 à 3 jours. La tradition tunisienne c'est de faire le henné durant trois nuits consécutives.
La mariée doit alors :
    Porter jusqu’à 4 tenues traditionnelles différentes.
    Se faire appliquer une couche supplémentaire de henné.
    Se faire offrir des bijoux par son fiancé, autorisé à assister aux dernières heures de la fête. Le tatouage se fait durant la nuit du repos de la mariée (lilet erraha): on lui dessine de petits points pour lui porter chance, mais actuellement c'est très différent avec des motifs très variés.
Bon à savoir : cette étape est très importante en raison de la dernière application du henné qui prendra alors une couleur plus foncée et tiendra plus longtemps.

Cérémonie d'un mariage tunisien

Après les rituels de préparation du mariage et surtout de la mariée, viennent deux nouveaux rites qui uniront les futurs époux.

Outia tunisienne
Mahdia

Dokhla

Il s’agit d’un repas rassemblant les mariés, leurs familles et leurs amis.
Pour l'occasion, les mariés porteront les costumes traditionnels tunisiens en soie dont les couleurs pourront varier suivant la région où ils célèbrent leur union.
Bon à savoir : c’est ce jour que l’époux offre le bouquet à la mariée, en symbole de fécondité.

Mariage civil puis religieux

Avant tout mariage religieux, le mariage civil doit être fait :
L’acte de mariage civil est effectué avec deux témoins en la présence de notaires ou d’un Officier de l’état civil.
Enfin, la cérémonie religieuse est consacrée par un imam et peut avoir lieu à la mosquée ou chez les parents de la mariée.
Bon à savoir : dans la cérémonie religieuse, le mari doit obligatoirement être musulman mais sa femme peut avoir une autre religion.

Illustration ci-contre : une mariée tunisienne portant la mahdia, une tenue traditionnelle des villes de Tunisie que sont Mahdia et Souss. Exemple d'un mariage tunisien !

Auteur :
Mis en ligne : Lundi 2 Décembre 2019