Lashana Lynch sera le nouvel agent 007 dans James Bond

James 25

Alors que James Bond se la coulait douce en Jamaïque, il est rappelé par M. Problème. Seulement, l’agent secret a perdu son légendaire matricule 007 lorsqu’il a quitté le MI6. Contre toutes attentes, ce n’est pas James Bond qui se présente à M. Problème.
La production tient à préciser que le James Bond qu’on connaît, amateur de dry martini, de voitures de luxe et d’aventures d’un soir avec les James Bond Girls sera là lui aussi. En revanche, le personnage – toujours interprété par Daniel Craig – a perdu son matricule 007 lorsqu’il a quitté le MI6 dans le dernier James Bond Spectre. C’est pourquoi, ce n’est pas lui mais Lashana Lynch, 31 ans – connue au cinéma pour son rôle dans Captain Marvel en 2019 – qui apparaîtra à l’écran sous le titre d’agent 007. Le privilège blanc ne lui permet plus d’être sur le devant de la scène, mais il restera dans le film James Bond, un ex-agent qui n’a plus le permis de tuer. Dans ce nouvel opus, ce sera l’actrice noire Lashana Lynch qui prendra le relai. C'est donc Lashana Lynch qui s’est fait un plaisir de rafler le rôle, choquant ainsi un maximum de gens.

Alors que M a décidé de rappeler James Bond, c’est la stupéfaction quand, à la phrase "entrez 007", c’est une femme qui apparaît. L’actrice britannique de 31 ans avait annoncé faire partie du casting, aux côtés de Rami Malek et Léa Séydoux pour le 25e volet de la saga.

Selon une source interne à la production du film citée par le Daily Mail, "Bond, bien entendu, est attiré par le nouvel agent 007 et tente ses habituelles techniques de drague. Mais il est vite dérouté quand la brillante jeune femme noire, l’ignore et ne montre aucun intérêt à se jeter dans son lit. Du moins au début.".

James Bond, rassurons-nous, a toujours droit à son service de prostituées. Il est assuré par l’actrice qui fait office d’agent 007, puisqu’on nous dit que si au début, l’agent 007 fait en quelque sorte semblant de résister à la drague de James Bond – parce que James va faire tout ce qu’il peut pour coucher avec elle – elle finit par céder à ses avances… L’histoire de ce film est aussi haletante qu’un documentaire sur les algues dans un trou perdu, quelque part en Afrique de l’ouest, peut-être ! Vous l’aurez compris, nous ne sommes pas emballés.

Aucune inventivité, un scénario vu et revu de film mis en scène par un esprit tortueux censé s’adapter au monde moderne, vu par la lucarne des lobbyistes. Mais le peuple a-t-il le droit de donner son avis sur vos œuvres ? La stratégie antiraciste est contreproductive : plus on essaie de nous faire aimer des gens plus on les déteste ! Pourquoi ? Parce qu’ils sont trop visibles. L’humain est assez intelligent pour détecter le talent chez une personne, quel que soit son origine ! Mais si une personne qui n’a pas plus de talent qu’une autre est mise en avant parce qu’elle est d’une origine différente, issue des minorités, ou on ne sait quel néologisme à la mode est utilisé actuellement pour les désigner, elles n’en deviennent que plus détestables. C’est tout le problème de la discrimination positive !

Auteur :
Mis en ligne : Mardi 29 Décembre 2020

Autour de ce sujet