Horrible fait-divers au Caire

Couple égyptien meurtre

Un fait divers effroyable a eu lieu au mois d’Août 2020 en Egypte, plus précisément dans le quartier d’habitation appelé 'Les Pyramides', un quartier de la ville du Caire.

Après une inquiétude croissante de la famille d’une jeune femme prénommée Amel durant 3 jours, la police a finalement été alertée de sa probable disparition.

Les parents d’Amel ont mené leur petite enquête puis ont décidé d'ouvrir de force l’appartement d’Amel et y ont fait une macabre découverte : la tête de leur fille posée dans le congélateur, avec des sacs noirs contenant les autres parties de son corps en morceaux.
La police a donc très logiquement ouvert une enquête pour homicide volontaire et placé le mari d’Amel en tête de liste des suspects.

Amel était une jeune femme mariée à Mahmoud, avec lequel la relation n’était pas au beau fixe.
Mahmoud, tient une petite boutique dans le quartier : une boucherie.
Le couple traversait, selon les proches et le voisinage, une période très difficile. Le couple se disputait souvent, le mari ne s’intéressait pas à ses enfants mais avait une véritable obsession : savoir si sa femme lui était fidèle ou non.
Parce qu’elle pouvait être épuisée par ces accusations ou parce qu’elle était coupable, Amel avait décidé d’entamer une procédure de divorce, réclamant au passage l’attribution du logement et la garde exclusive des enfants.

C’est dans ce contexte très électrique que l’on retrouve Amel assassinée de la pire façon.

Quelques jours plus tard, la police a fini par retrouver la trace de Mahmoud qui se cachait, avec un ami, sur l’île égyptienne d’Al-Warraq. Elle procéda à son arrestation et son interrogatoire.

Mahmoud avoua rapidement son méfait barbare mais voulut expliquer son geste et le contexte.

Mahmoud a fini par éclater de rage, une rage légitime ou bien une rage suite à ses affabulations, mais le résultat est que sa femme est morte, de ses mains, d’une façon horrible, ayant traumatisé les parents d’Amel qui ont découvert le massacre et laissé deux enfants orphelins.

Ce type de meurtre horrible dans la sphère familiale n’est pas propre au monde arabe, le monde entier connait des situations similaires. La France et L’Egypte d’ailleurs, partagent des chiffres d’homicide similaires.
Ce qui reste invariable dans la situation mondiale, c’est que les femmes sont largement plus victimes de ces crimes, en effet entre 70 et 90 % des homicides perpétrés le sont sur des femmes.

Source homicide dans le monde :