Une jeune Serbe musulmane frappée

Famille serbe priant

Depuis plusieurs mois, une jeune fille entretenait une relation avec un garçon d’origine serbe qui vivait dans le même immeuble, à Besançon. La jeune fille, qui est âgée d’à peine 17 ans, est arrivée de Bosnie-Herzégovine il y a plus de deux ans avec sa famille. Malgré le fait qu’elle soit musulmane, elle avait signifié son intention de se marier avec un jeune serbe chrétien !

Les deux familles se connaissaient et le fait qu'ils se parlent ne posait pas de problème, mais quand les jeunes ont commencé à parler de mariage, les parents de la jeune fille lui ont dit : "Nous sommes musulmans, tu ne te marieras pas avec un chrétien". La jeune fille est alors privée de téléphone et empêchée de contacter son ami. Puis les deux adolescents décident de s’enfuir pendant quatre jours tout en gardant le contact avec leurs parents respectifs. A leur retour, ils se rendent lundi au domicile de la famille de l’adolescente, accompagnés des parents du garçon.

C’est là que les choses tournent mal : la mère de la jeune fille commence par lui mettre une claque en lui disant, en serbe, qu’elle ne peut pas se marier avec un jeune chrétien, qu’il soit Serbe ou pas : les coups pleuvent, suivis de la tonte de la longue chevelure de la jeune femme, par les membres de la famille de la jeune fille.

Les membres de la famille de la jeune fille seront jugés d’ici l’automne. La police a placé en garde à vue les quatre adultes, présentés au parquet jeudi puis à un juge des libertés et de la détention. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire avec notamment l’interdiction de contacter l’adolescente, a indiqué Margaret Parietti, vice-procureur. Quand elles ne se font pas tabasser par des crapules fachos, les musulmanes sont tabassées par leur famille.

Dans quels pays du monde fait-il bon vivre quand on est une femme musulmane ? C’est la question philosophique du jour.

Auteur :
Mis en ligne : Lundi 24 Août 2020

Autour de ce sujet