Amani Souissi serait morte sans l'aide de son garde du corps

Amani Souissi6

Un imprésario de galas artistiques à Sfax a agressé l’artiste tunisienne Amani Souissi dans son bureau ce lundi 20 juillet avec une violence extrême, selon une source sécuritaire qui s’exprimait à Diwan FM.

La même source ajoute que derrière cette agression se trouve un différend sur des droits financiers opposant les deux parties, révélant que l’intéressé a été relaxé après enquête, jusqu’à la publication du rapport médical. L'actrice arabe et diplômée de la star academy Amani Souissi, connue pour ses clips à succès via les chaînes de Rotana, a choqué ses abonnés avec une vidéo qu'elle a publiée sur son compte Instagram, dans laquelle elle pleurait en se meurtrissant le visage à l'hôpital pour annoncer qu'elle avait été sévèrement battue par un entrepreneur du milieu de la musique. Ensuite, elle se retient de pleurer, pour confirmer qu'elle a été soumise à de grandes injustices et insultes de la part de l'entrepreneur en question appelé Soufiane qui l'a attaquée dans son bureau et l'a battue simplement parce qu'elle revendiquait ses droits financiers.

Elle a précisé qu'il l'a appelée le jour de l’agression et a souhaité la rencontrer dans son bureau pour une "réunion de travail" et lui a demandé de percevoir une somme sur ses soirées pendant un an. Elle a, en outre, été surprise par sa volonté de saisir 75% de ses revenus.  Il l'a alors frappée, d’abord avec un outil tranchant, en l’occurrence un ouvre-lettre, puis l’a tapée sur la tête. Elle a souligné que sans l’aide de son garde du corps, pour empêcher Soufiane de continuer à l'agresser, "elle serait morte", comme elle l’a dit.

Comme quoi, le mythe de l'homme tunisien pacifique n'est peut-être plus d'actualité de nos jours.

Auteur :
Mis en ligne : Mardi 28 Juillet 2020

Autour de ce sujet