Miss France 2020, une Miss contestée

Clémence Botino
Illus

Alors que Miss Guadeloupe Clémence Botino récemment élue Miss France 2020, est sous le feu des critiques et s'apprête à attaquer en retour en justice ceux qui l'ont critiquée pour sa couleur de peau, nous apprenons par hasard qu'elle a des origines indiennes par sa mère. Vous nous direz, quel est le rapport entre les Antilles et l'Inde ? Est-elle métis ?

En réalité, non ! Cette jeune femme est Antillaise par son père et Indienne par sa mère, mais cela s'explique pour des raisons historiques. Les îles accaparées  par la France dans l'Océan Atlantique, que sont la Guadeloupe et divers archipels, ont été un véritable enfer pour des esclaves noirs durant des siècles, exploités sur les plantations. Après l’abolition de l’esclavage en 1848 en France, des travailleurs indiens ont été embauchés dans les Antilles pour pallier le manque de main d’œuvre. Ce fait explique qu'une partie de la population antillaise a des origines indiennes.

Cette élection Miss France, plus que toute autre peut-être, a fait couler beaucoup d'encre du fait que les internautes et le jury préféraient Miss Provence. Malgré son charme irrésistible et ses yeux bleus turquoise Miss Provence a peut-être payé la mauvaise réputation de la région aux yeux des Parisiens qui ont massivement voté pour Miss Guadeloupe. Il faut reconnaître que les Provençaux, n'ont plus le coeur sur la main, ce côté flamboyant qui forçait l'admiration : extrême dureté, mesquinerie sont devenus l'apanage de beaucoup de Provençaux, il faudrait en tirer les leçons plutôt que de s'enfermer dans sa fierté.

Le Méditerranéen peut être aussi sympathique que l'Antillais, alors c'est à chacun de faire les efforts qu'il faut pour mériter la victoire. Certes, Lou Ruat, a fait et fait encore ses études en France, dans la moyennement prestigieuse académie d'Aix-Marseille, alors que l'Antillaise elle, a fait une partie de ses études à Miami aux Etats-Unis, tout en étant passionnée de salsa.

Lou Ruat

On pourrait donc se demander pourquoi le public a favorisé une presque Américaine, aux dépends d'une Française qui habite dans une petite ville, et, qui de surcroît, a une beauté sublime avec sa jolie fossette sur le menton ; dans le même temps, cette élection n'est pas qu'une question de beauté puisque la lauréate de Miss France 2020 a le mieux réussi le test de culture générale en obtenant 17,5/20. Nous n'avons rien contre les Américains, évidemment. Mais nous parlons bien de l'élection de Miss France. Le concours de Miss France est aussi un concours où la politique s'invite, de ce fait a-t-il été question de favoriser les Guadeloupéens pour redonner l'impression que la France est ouverte sur ses minorités ?! Au passage, il y a déjà eu d'autres Miss Guadeloupe en 1993, en 2003. Ou est-ce que les Antillaises passent mieux que les Provençales ? On pourrait y méditer. Enfin, bref, souhaitons bonne continuation à Miss France et à son règne en tant que reine de beauté française, donc.

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 28 Décembre 2019

Autour de ce sujet