Polémiques autour de Zineb el Rhazoui

Zineb el Rhazoui
Jeunes des cités

Si vous ne connaissez pas encore Zineb El Rhazoui, c’est que vous ne regardez pas beaucoup les émissions politiques à la télévision française.
La Zénobie française, comme nous nous plaisons à la surnommer est littéralement sur tous les plateaux de débats télé.
Récemment, elle  s’est vu remettre le prix Simone Veil pour l’ensemble de son œuvre que nous résumerons à détruire le fascisme islamique.
Néanmoins, nous doutons fortement qu’après avoir écouté Zineb les "musulmans radicalisés" en France aillent tout de suite se remettre en question !

Mais Zineb el Rhazoui a selon nous franchi une ligne jaune en tenant des propos qui reviennent à déshumaniser les jeunes de cités au point de les qualifier tous de chair à canon.

Elle propose que la loi soit modifiée pour permettre aux policiers un usage plus large et systématique de leurs armes à feu de service qu’ils pourraient ainsi utiliser contre des populations inutiles et perdues, selon elle.

On peut comprendre les réactions outrées suite à ses propos et ses idées effrayantes et même celle de la starlette Booba qui a appelé à lui pourrir la vie, par contre la démarche et son vocabulaire sont à condamner.
En France, il y en a pour tous les goûts et les sensibilités en politique mais Zineb nous fait penser à une pâle copie de Zemmour et le débat public n’en a pas besoin.
Selon nous il faut des gens modérés, aux idées consensuelles avec de vraies solutions et non des personnes dans la surenchère jouant sur les peurs et brûlant le torchon entre plusieurs catégories de populations dans le seul but de faire parler d’elles-mêmes…

Zineb el Rhazoui était journaliste pour le Journal Charlie Hebdo. Au moment où celui-ci a été victime d'attentats en janvier 2015, la journaliste se trouvait à plusieurs kilomètres de Paris, à Casablanca, ce qui lui a permis bien heureusement pour elle d’éviter de servir de cible lors du massacre.
Le 20 février 2015, Zineb El Rhazoui a été menacée de mort sur Twitter, dit-elle. Depuis elle bénéficie d’une protection policière.
Peut-être est-elle traumatisée et de ce fait se permet-elle d'inciter les policiers français à "s'américaniser" en ouvrant le feu sur des jeunes.
Ironie : Après tout, pourquoi leur offrir des perspectives d'avenir alors qu'on pourrait s’en débarrasser d’un coup de feu ? C'est plus simple !

Affirmer que les policiers devraient tirer à balles réelles sur des jeunes "racailles" ou non est de la pure inconscience et ne peut que contribuer à décrédibiliser le travail de la police. La population a besoin de se sentir en sécurité, certainement pas de se transformer en cible vivante. Cela renforcerait les angoisses, les émotions négatives du peuple.

Vidéo
Zineb qui voudrait que l'Etat contrôle tout, prétend que l'islamophobie, si jamais elle existe, n'est de toute façon pas un délit ! Les musulmans pourront y trouver là une preuve que l’islamophobie est bel et bien réelle en France, bien qu'elle ne soit pas répréhensible.

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 10 Novembre 2019

Autour de ce sujet