Les bienfaits des fruits secs


En Afrique du Nord, les fruits secs remplaçaient ou complétaient certains aliments qui manquaient durant l'hiver. Comme les fruits secs et les oléagineux se conservaient bien, on en remplissait des jarres entières au moment des récoles, en automne. Découvrez leurs bienfaits nutritionnels !

Les figues sèches


Le goût particulièrement sucré des figues sèches peut rebuter, pourtant leurs qualités nutritionnelles ne sont pas négligeables. Riches en glucides, les figues sèches apportent 270 kcal, quand une pomme n'en apporte en moyenne que 50 ! Le paysan mangeait deux poignées de figues sèches pour faire le plein d'énergie, avant d'entamer l'entretien des vergers. Riche en vitamine B3 et en fibres, la figue favorise un bon transit intestinal, surtout lorsqu'elle est séchée. Les figues non comestibles étaient autrefois transformées en alcool, utilisé pour les soins du nombril du nouveau-né. Par ailleurs, en Tunisie, on fabrique encore un alcool blanc de figues (36%), appelé le boukha.

Le raisin, autre atout santé


Autre aliment très énergétique, apprécié des montagnards pour sa valeur nutritive, le raisin sec faisait partie des provisions familiales. D'ailleurs, au 11e siècle, la production de raisin sec était florissante dans les littoraux tunisien et algérien. Le plus souvent, le raisin était passé à la vapeur puis séché au soleil. Mais à Sijilmassa, ancienne cité marchande du Maroc, on fabriquait une variété dite dilli (ombragée), car les raisins étaient séchés à l'ombre. Riche en diverses vitamines (A, B et C) et en oligo-éléments, le raisin sec favoriserait une bonne mémoire.

Les boissons issues du raisin

En Afrique du Nord, le jus de raisin est réputé efficace pour favoriser le transit intestinal. Le vin, boisson fermentée issue du raisin, est l'une des plus anciennes boissons alcoolisées. Elle est très énergétique et les hommes travaillant dans les champs en buvaient pour cette raison. Le jus de raisin fermenté servait également à la fabrication du vinaigre, une tâche dévolue aux dames âgées dans les montagnes de l'Atlas.

Les noix, amandes et noisettes

Les fruits à coque et les oléagineux sont présents dans les cérémonies et les rites anciens. Ainsi, on mettait dans le trousseau de la jeune mariée des paniers composés de cacahuètes, de noix et d'amandes.

Les noix contribuent au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire. Le brou de noix (jus de la chair qui entoure la coquille) quant à lui, est utilisé pour assécher et accélérer la cicatrisation des petites plaies qui peuvent s'infecter.

Les amandes sont également réputées fortifiantes pour l'organisme. Leurs vertus nutritives sont connues depuis longtemps en Afrique du Nord.


Auteur :
Mis en ligne : Samedi 25 Août 2007 à 08:00 CEST.



 
 
 
 

© 2014. Tous droits reservés. 
Mentions légales
Ce site est inscrit à la CNIL sous le numéro 1134087
Developpement sur mesure - Miya-Dev 
Hebergement d'infrastructure Web SAAS - Daicome 
Conseils - Ingénierie & Conception - digital services ingénierie