Biographie de la Reine Rania de Jordanie


Rania Yassin est née au Kuweit de parents palestiniens, cultivés et tolérants. Elle reçut une éducation occidentale, d'abord au Kuweit, puis à l'Université américaine du Caire en Egypte, où elle fit des études de commerce. En 1991, elle et sa famille durent fuir le Kuweit à cause de la guerre (Guerre du Golfe de 1991) et trouvèrent refuge à Amman, capitale de la Jordanie. Rania Yassin y rencontra son futur mari, le roi Abdullah. Depuis qu'elle est reine, Rania de Jordanie s'implique dans de nombreuses actions humanitaires.

La rencontre avec le prince

Invitée à un dîner par l'une de ses amies en janvier 1993, Rania Yassin y fit la connaissance de la soeur du prince Abdullah, avec laquelle elle sympathisa rapidement. Rania Yassin ne le savait pas, mais elle venait de rencontrer sa future belle soeur! Celle-ci lui présenta son frère Abdullah et leur rencontre fut un véritable coup de foudre puisque cinq mois plus tard, les deux tourtereaux étaient mariés! Lors de sa rencontre avec celui qui deviendra le roi de Jordanie, Rania reconnaît avoir été impressionnée "Je ne savais pas comment me comporter avec un prince", dit-elle lors d'une interview, "j'étais très impressionnée". Le futur roi, lui, se souvient avoir été subjugué par la beauté de sa future épouse: "Quand je l'ai vue pour la première fois, je me suis dis... Waouh! Qui est cette ravissante personne?". Voilà comment le 10 juin 1993, Rania de Jordanie, à presque 23 ans, devint la plus jeune reine du monde. Sa jeunesse n'a toutefois pas empêché le monde entier de porter sur elle un regard plein d'admiration.

Rania de Jordanie, une femme qui a des valeurs

Rania discoursLa jeune reine a pris son rôle très à coeur et est aujourd'hui autant connue pour ses prises de position politiques (notamment pour son implication dans l'émancipation des femmes), que pour son charme et sa beauté. La reine s'implique dans l'amélioration des conditions de vie des enfants. C'est ainsi qu'elle a favorisé la création de centres de protection des enfants contre les abus sexuels et les violences: "Il n'y a pas de mots assez forts pour décrire l'horreur que représente la maltraitance d'enfants. C'est pourquoi je me suis engagée dans cette lutte", a-t-elle déclaré. Toujours dans le domaine de l'éducation et de l'enfance, la reine Rania a lancé un programme pour permettre aux enfants de condition modeste de s'instruire (créations d'écoles) et amélliorer la qualité des programmes d'éducation des enfants les plus pauvres à travers le monde. La reine soutient aussi les micro-crédits qui permettent aux gens qui ont peu de moyens de financer un projet de création d'entreprise. Qu'en pense le roi de Jordanie? "Le roi a choisi comme épouse une personne qu'il considère comme son égale", témoigne un ami d'enfance du roi Abdullah. "Il écoute ses idées, ils discutent beaucoup... C'est vraiment un couple parfait: ils sont sur la même longueur d'ondes!"

Une reine qui a su rester humble

La reine Rania est restée modeste de caractère selon ses proches, même si elle a un côté chic et glamour qui Famille royale de Jordanielui a valu le titre de "célébrité la mieux habillée" par le magazine Vanity Fair! Et il est vrai que c'est une femme belle et classe. Mais au fond, Rania de Jordanie est une personne simple. Ainsi avait-elle refusé qu'on lui offre le diadème de sa cérémonie d'accession au trône (un diadème en diamants qui coûte plusieurs millions de dollars) et a emprunté celui de sa belle-soeur. Face à l'étonnement de son entourage, elle répondit: "à quoi bon dépenser des millions pour un futile accessoire qui me servira rarement?". Rania de Jordanie préfère dépenser de l'argent pour les bonnes oeuvres et cela est tout à son honneur... Enfin, la reine est aussi une maman qui essaie de passer autant de temps que possible avec ses quatre enfants: prince Hussein, princesse Iman, princesse Salma et le tout petit prince Hachem. "Je les couche moi-même le soir, après leur avoir lu leurs histoires favorites", raconte-elle avec le regard attendri d'une maman.

 

Insolite: l'un des plaisirs de Ricardo Tisci, grand couturier italien, est d'habiller la reine de Jordanie. "J'adore Rania, elle reconnaît un morceau des rappeurs Pharrell Williams ou Snoop Doggy Dogg en deux secondes, alors que la plupart des gens de la mode ne savent même pas de qui il s'agit!", a-t-il dit dans une interview.


Auteur :
Mis en ligne : Lundi 28 Novembre 2005 à 08:00 CEST.

 
 
 
 

© 2014. Tous droits reservés. 
Mentions légales
Ce site est inscrit à la CNIL sous le numéro 1134087
Developpement sur mesure - Miya-Dev 
Hebergement d'infrastructure Web SAAS - Daicome 
Conseils - Ingénierie & Conception - digital services ingénierie