Règles d'or pour avoir de la classe

Femme mangeant des spaghettis
Femmes croisant leurs jambes

Savoir se comporter en société est important sinon indispensable pour la femme qui a de la classe. On entend par le terme de "classe" non pas la bourgeoisie ou le snobisme, mais la beauté de l'âme et le savoir-être. Car la beauté physique seule, n'est pas la vraie beauté. En effet, ce qui différencie une femme d'une vulgaire poupée, c'est, outre son intelligence, sa beauté intérieure et son savoir-vivre. Les hommes dignes de ce nom n'ont que faire des bimbos vulgaires qui ne savent pas se tenir en société. Et que dire des femmes "viriles" qui adoptent les défauts masculins pour se donner de la consistance ? Ce n'est que pire. Alors méditez longuement ces sages conseils.

Savoir manger avec classe

Comme le disait le sage chinois Confucius, "celui qui ne sait pas manger, ne sait pas vivre". La lady ne se jette pas avidement sur un sandwich thon-mayo en bavant. Ingurgiter vite et salement de la nourriture peut enlaidir la plus gracieuse des femmes. Donc :

- Prenez de préférence de petites bouchées de nourriture : Vous éviterez d'avoir l'air d'un hamster avec la boule de nourriture dans un coin de la joue (ou dans les deux...).

- Evitez autant que possible les sauces grasses qui, non contentes de vous faire grossir, vous bousilleront votre top super sexy qui vous a coûté cher.

- Mangez assez lentement, prenez le temps de mastiquer un minimum votre nourriture. D'abord parce que vous éviterez d'émettre des sons peu élégants (blurp, slurp, grognements d'ourse) mais aussi parce que sinon :

1) Vous donnerez beaucoup de travail à votre estomac, qui devra se démener pour digérer les gros morceaux que vous lui avez expédiés rapidos. Si les dents existent, c'est pour sourire, mais surtout pour mastiquer la nourriture et la rendre digeste pour l'estomac.

2) Vous ingérerez de l'air en trop. Résultat : vous serez toute ballonnée dans votre top moulant. Non seulement ce n'est pas sexy, mais en plus, vous aurez tendance à vous tortiller comme Shakira dans ses clips, mais en moins chorégraphique.

- Ne prétextez pas "l'exception culturelle" pour roter à table et ce, même si vous vous excusez ou dîtes "al hamdoulillah" après. Cela ne vaut que dans les pays où le rot est d'usage à la fin du repas, mais notez que cela l'est de moins en moins. Dans les familles modernes en effet, on ne mange plus à demi allongé sur des peaux de mouton en plongeant les doigts dans le plat à tajine d'agneau bien gras.

- Ne parlez pas en mâchant. Tout le monde connaît le principe, mais peu le suivent dans les faits. On n'a pas besoin de voir le produit de votre mastication. Gardez donc la bouche bien fermée et pensez à respirer par le nez, l'apnée étant dangereuse.

- Faut-il le préciser ? Si vous buvez de l'alcool, modérez-vous ! Les excès de boisson enlaidissent et rendent agressif. On se retrouve avec le nez rouge et les yeux d'une vache. Et comme si ce n'était pas assez, on peut se laisser aller à un langage grivois et une attitude de pauvre fille (faire un streap-tease à la réunion du quartier...).

- Enfin, il y a des menus à éviter lors d'un premier dîner amoureux. La première impression est importante, alors autant éviter de dévoiler un sourire persillé, par exemple. Pour cela, évitez le poisson m'chermel et toutes les persillades.

Marcher avec grâce

On ne marche pas comme un éléphant quand on a de la classe. On essaie de poser le pied au sol de façon la plus légère possible, puisqu'on ne risque pas de s'envoler, il n'y a aucun danger à avoir le pas léger. En effet, la plupart du temps, l'apesanteur nous retient sur terre, il n'est donc pas utile de marcher en essayant d'enfoncer ses pas dans le sol comme si on portait la combinaison en acier de Dark Vador. Il faut imaginer que l'on marche sur l'eau, avec grâce et agilité, mais sans en rajouter non plus, pour éviter le ridicule. Précisons que le fait d'avoir le pas léger n'est pas lié à son poids mais à la maîtrise d'une technique qui s'acquiert avec un peu d'exercice.

Rire avec élégance

Toutes les femmes n'ont pas un rire élégant. Les gloussements de dindon, le rire théâtral qui sonne faux ou encore le rire de petite collégienne ne sont pas des atouts pour une femme. On ne peut pas apprendre à bien rire, mais on peut corriger les défauts de son rire avec des astuces toutes simples, comme éviter de forcer théâtralement le rire lorsqu'il ne vient pas (rire hypocrite ou censé attirer l'attention d'un charmant jeune homme), de former un O avec la bouche qui donne un rire grotesque "oh oh oh" ou de garder la bouche fermée car cela donne l'impression que l'on va s'étouffer ou éclater en sanglots. Il vaut mieux se laisser aller à un rire franc et naturel, quitte à mettre la main devant la bouche si on a honte de montrer ses dents, plutôt que d'essayer de le maîtriser d'une quelconque façon (encore une fois attention au rire théâtral-caricatural).

S'assoir avec grâce

Aujourd'hui, l'art de poser son derrière sur une chaise ou un canapé n'est plus enseigné aux filles. Ça fait bourgeoise coincée avec un balai là vous savez. Et pourtant ! C'est à ce détail que l'on reconnaît une vraie lady. Alors qu'une femme de petite éducation s'affale comme un poids en plomb que l'on laisserait tomber sur un matelas, la lady se pose aussi gracieusement qu'une plume. Donc, pour s'asseoir comme une lady, on garde le dos droit (on n'a pas dit raide pour autant), on se pose doucement, on ne se balance pas sur sa chaise et on n'écarte pas les jambes. A proscrire également : la posture de contorsionniste qui consiste à rentrer la tête dans les épaules et à se tasser comme si on cherchait à économiser de la place. Non, il faut avoir l'air fier. Concernant l'écartement de jambes, il est bien sûr encore plus déconseillé lorsqu'on est en jupe ou en robe courte. Si montrer sa petite culotte passe bien lorsqu'on est une star du cinéma US (encore que les actrices qui le font hors caméras sont très critiquées), cela ne l'est pas du tout dans la vraie vie. Pour éviter de passer pour une dangereuse nympho, on garde donc les jambes croisées et si on doit les décroiser parce qu'on des fourmis à une jambe, on joint les jambes (on colle les deux genoux) dans un premier temps et, ensuite seulement, on les recroise.

Savoir parler au téléphone

Savoir parler au téléphone est important. On ne parle pas de conversations privées, avec votre amie Zubaïda ou votre amoureux Maazouz, mais de conversations officielles, sérieuses.
Au téléphone, ne parlez pas :
- Trop fort : c'est signe d'agressivité et ce n'est pas féminin.
- Trop vite : ça fait nana speedée, limite hystéro qui n'écoute rien.
- Trop bas : ça fait trop timide, limite peureuse.
- Trop suave : ça fait petite cochonne.
- Ne mâchez pas du chewing-gum (ça s'entend, oui).
Contentez-vous d'une voix claire et posée et au besoin, souriez pour vous détendre.

Autres conseils utiles

- En public, une femme qui a de la classe ne met jamais son ou ses doigt(s) dans la bouche, le nez, l'oreille ni aucun autre de ses orifices.
- Elle ne crache jamais parterre (cela permet d'ailleurs d'éviter les épidémies de toutes sortes).
- Elle n'interpelle jamais les gens avec un "eh, toi, là !", un "oh !" ou encore "ow euh !" (surtout constaté dans le Sud de la France), mais interpelle autrui par un élégant "Excusez-moi" ou un simple "Bonjour". Si un individu répond par un "Je vous excuse" soi-disant humoristique tout en se donnant un air très supérieur, ignorez-le, c'est probablement un ivrogne ou un abruti.
- Elle range bien son sac. Elle ne s'en sert pas comme d'un fourre-tout qui fait moitié sac normal, moitié sac poubelle avec les vieux mouchoirs tâchés de rouge à lèvres, la petite brosse à cheveux, les tickets de caisses datant de cinq ans, le trognon de pomme... .etc.
- Une lady ne tire pas sur son string en public sous prétexte qu'il lui rentre dans les fesses. Elle porte des culottes sans couture ou des strings de qualité (pas ceux qu'on achète 1€ pièce chez Miloud au marché du vendredi).

Auteur :
Mis en ligne : Jeudi 8 Mai 2008